Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 15:06

Peu avant que Claude Monet ne réalise sa célèbre toile "Impression, soleil levant" (1872-73, musée Marmottan, Paris), Charles Haviland ouvre en 1872 un atelier de céramique expérimentale à Paris, rue d'Auteuil.vase-soleil-couchant-atelier-auteul.jpg

Soucieux de moderniser la production des porcelaines de la manufacture de Limoges, il confie la direction de cet atelier parisien à Félix Bracquemond, graveur et peintre impressionniste, introducteur du japonisme en France.

Celui-ci refuse de faire appel à des céramistes de métier et s'adresse à des peintres  impressionnistes pour réaliser de véritables peintures sur faïence.

Félix Bracquemond introduit la technique du décor à la barbotine :

de l'argile liquide colorée appliquée sur la terre cuite au pinceau, le peintre peut, comme sur une toile, y traduire les effets de la lumière sur les couleurs et les formes.

Les décors privilégiés de ces céramiques, se déploient sur toute la surface des pièces s'inspirant des céramiques d'Extrême-Orient.

 gourde-atelier-auteuil.jpg
De 1872 à 1881, l'atelier d'Auteuil de la manufacture Haviland entraîne ainsi une révolution dans l'art céramique et un engouement qui aura gagné d'autres faïenciers français qui font perdurer, jusqu'au début des années 1900 la mode de ces « émaux atmosphériques ».

  (Texte Musée de Rouen)


jardiniere-atelier-auteuil.jpgSi vous connaissez l'adresse de l'atelier rue d'Auteuil, partagez votre découverte !

 

La céramique impressionniste (wikipédia)

 

Découvrir l'exposition à Rouen jusqu'au 26 septembre

gourdes-pichets-atelier-auteuil.jpg

 

Rédaction Anna Tabakhoff

Published by Conseil-syndical - dans Histoire
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 13:17

Âme te souvient-il au fond du paradis

De la gare d'Auteuil et des trains de jadis

T'amenant chaque jour venus de la Chapelle

Jadis déjà combien pourtant je me rappelle

 

Après les premiers mots de bonjour et d'accueil

Mon vieux bras dans le tien nous quittions cet Auteuil

....................


Paroles de Paul Verlaine, musique de Léo Ferré.


Pour en savoir plus, cliquez sur les liens ci dessous :

 

Ecouter Léo Ferré

 

L'association Porte d'Auteuil

 

Le projet de la Mairie

 

Histoire de la ligne d'Auteuil (wikipédia)

 

La gare d'Auteuil en photos à la Belle Epoque

 

La ligne d'Auteuil a été ouverte en 1854 puis intégrée à la Petite ceinture à partir de 1867 avant d'être électrifiée en 1925 ; la ligne est exploitée jusqu'en 1985.

Depuis 1988, elle est en partie intégrée au RER C.

 

ligne-d-auteuil.jpg

gare-Auteuil2.jpg

 

petite-ceinture.jpg

 

Rédaction : Anna Tabakhoff

 

 

Published by Conseil-syndical - dans Histoire
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 14:59

Une promenade, une librairie, un livre ancien sur Auteuil, et voilà l'occasion d'une série d'illustrations à découvrir (albums photos, à droite sous l'inscription à la newsletter) :


http://www.50ruepoussin.com/albums.html


Les eaux minérales d'Auteuil et de Passy étaient tres appréciées de Louis XIV, dit-on....

Si vous trouvez la fontaine d'eau minérale de la rue Poussin ... merci de partager votre découverte :)

 4-fontaine-eau-minerale-rue-Poussin

 

Rédaction Anna Tabakhoff


Pour en savoir plus sur l'histoire du quartier, cliquez sur ce lien


Published by Conseil-syndical - dans Histoire
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 11:59
1954 ?


Le premier rock and roll est diffusé sur les ondes (Rock around the clock Bill Haley & His Comets),

Simone de Beauvoir remporte le Goncourt,
l'abbé Pierre fonde les compagnons d'Emmaüs.
La société est avide d'oublier les années de guerre ...

Le mot à la mode est : "modernité".
Le premier vol spatial aura lieu 3 ans plus tard.

Le luxe devient la possession d'une salle de bains, plutôt que celui d'un manteau de fourrure.

Boris vian, chante la "complainte du progrès (les arts ménagers)"

.... Et je te donnerai
Un frigidaire
Un joli scooter
Un atomixer
Et du Dunlopillo  ...

Jacques Tati tourne "Mon oncle " en 56 et stigmatise lui aussi la modernité (en photo : la cuisine du film)

Paris 16 ème arrondissement : des immeubles haussmanniens, des immeubles Hector Guimard, et le style "années 50" qui est celui de notre immeuble, marqué par l'influence d'architectes tel Le Corbusier.

"Fonctionnel" et "modernisme" sont les mots-clés de l'aménagement de l'espace.

***

Petite histoire de notre immeuble :

La poste achète un terrain au 50 rue Poussin pour en faire un bureau et des logements pour ses cadres (ainsi qu'un quart de cadres de la SNCF).
La constuction se situe dans le cadre d'une crise du logement.

Les locataires achetaient leurs logements pour le prix exceptionnel de +/- 149 000 FF.
Création le 21 août 1951 d'une société anonyme coopérative d'habitation à loyers modérés.

1954 : emménagement.
3 couleurs étaient proposées aux nouveaux occupants : bleu pâle, vert pâle, beige rosé.
Cages d'escaliers gris pâle
Séjour double, murs et plafonds granités mat, carrelage moucheté gris ou ocre au sol et ...
tout le confort moderne
de l'époque, c'est à dire (en photos cuisine d'origine) :
- cuisine équipée de porte basculante pour la poubelle,
- salle de bain avec bidet et pédiluve (évacuation du lave linge dans le pédiluve),
- eau chaude au gaz
- poubelle évacuée depuis un monte-charge (encore visible sous la porte cochère).


Dans la cave passaient les tuyaux des pneumatiques (système parisien d'envois de télégrammes via circuits sous air pulsé).

La poste a toujours eu son bureau dans l'immeuble.

Mr Audebert était président du conseil syndical. Cadre des PTT, il travaillait rue de Ségur.
Notre immeuble lui rend hommage par la plaque de la porte d'entrée .


Le 26 Juin 1974, fin de la société coopérative, Neveu Copro devient le syndic de l'immeuble.

Anecdote :
On peut toujours voir à la cave une cible en craie sur laquelle, les ouvriers,
lors de la construction,  jouaient aux fléchettes à la pause....


Rédaction Anna Tabakhoff
Published by Conseil-syndical - dans Histoire